La biographie de Dong Yu Lan

C’est en 1920, dans la ville de Nimbô, province de Chekiang qu’est né Dong Yu Lan, celui qui plus tard deviendrait un évangélisateur important en Amérique du Sud. Très jeune, il est devenu un homme d’affaires. Cela lui a donné beaucoup d’expériences humaines, un esprit d’entrepreneur, une large vision des affaires et de la gérance d’entreprises. Ces aptitudes ont été, plus tard, d’une grande utilité pour le Seigneur tout comme Moïse, Ésaïe, Amos et un grand nombre d’autres serviteurs de Dieu (Ex 3-4; És 6:5-8; Am 7:14-15). Il a récemment dit à un groupe de coopérateurs que dès sa jeunesse, il a travaillé dans un camp séculier pour être perfectionné afin de servir le Seigneur et l’église. Aujourd’hui, il sert avec beaucoup de dévouement pour, plus tard, pouvoir être encore plus utile à Dieu dans la manifestation de Son règne. Dans ses messages, Dong Yu Lan met toujours en avant le fait que lorsque le Seigneur Jésus était sur terre, il n’a pas mis ses disciples dans une salle de classe pour les instruire, enseigner ou leur donner des règles à suivre; mais il marchait avec eux continuellement en utilisant les évènements quotidiens pour les perfectionner (Lc 8:1-3; Ac 1:21-22).

Le serviteur de Dieu en faveur de l’oeuvre d’expansion du règne de Dieu et de la croissance en vie de Ses fils.

Le grand père de Dong Yu Lan était riche et, comme son père était fils unique, il avait hérité de la fortune de toute la famille mais il avait par tout perdre parce qu’il avait des difficultés à la gérer. Ainsi, Dong Yu Lan, encore très jeune à l’époque, bien qu’étant le cadet de ses frères, dut travailler durement pour soutenir financièrement sa famille. Il lui arriva même de se rendre à pied dans des lieux pour économiser l’argent pour le bus et le donner à sa mère. Sa responsabilité était si grande qu’à ses 17 ans il dut amener cinq camions de ferraille de Shanghai jusqu’à l’Indochine, en traversant la Birmanie et d’autres pays pour revendre le matériel dans la région. Durant ce parcours, trois des camions se cassèrent et durent être abandonnés sur le chemin. Il amena les deux camions restants à destinée, démonta ensuite l’un d’entre eux et revint avec les pièces de celui-ci pour réparer les trois autres. En passant par ces difficultés et bien d’autres, il put mûrir et apprendre à gérer chaque situation qui surgissait devant lui, devenant plus tard un entrepreneur accompli. Plus tard, il fonda une famille et, en 1955, il eut une véritable expérience de conversion à Dieu.

Un jour, son frère aîné l’amena à une réunion de l’église pour écouter l’évangile. A la fin de la réunion il fut abordé par un frère qui lui dit: « Monsieur Dong, saviez-vous que tous les hommes ont péché et que nous sommes tous des pécheurs? », il répondit: « Quoi? Je suis un pécheur? Je n’ai jamais rien fait de mauvais! ». Il dit cela parce que, comme Job, il se considérait comme une personne juste, parfaite et qui fuyait le mal (Job 1:1); il continua: « vous êtes des pécheurs, pas moi! », et il partit. Plus tard, il fut illuminé par le Seigneur et reconnut sa véritable condition, il se repentit et fut sauvé et baptisé. Après cela, sa situation changea: tandis qu’il allumait une cigarette pour la fumer, il sentit un goût horrible: c’était le Seigneur qui le libérait de ce vice. Il perdit également le désir de boire et de jouer parce que, peu à peu, la vie divine qu’il avait reçue grandissait en lui, l’amenant à avoir une vie consacrée à Dieu.

Grâce à la grande responsabilité qu’il commença à avoir pour les intérêts de Dieu, il devint rapidement un presbytère dans la petite église de la ville de Tin Mei qui fut plus tard ajoutée à la ville de Taipei. Comme il y avait un besoin urgent de faire en sorte que la vision de l’unité du Corps de Christ soit divulguée sur toute la terre, en 1958, les frères qui avaient cette vision et cette pratique à Taiwan furent encouragés à émigrer en Occident afin de propager cette importante révélation qu’ils avaient reçue de l’Esprit.

Dès son appel, il fut toujours accompagné et soutenu en prière par sa femme, la soeur Ester, qui l’encourageait à servir le Seigneur, même s’il devait partir pour de longs voyages tandis qu’elle s’occupait des responsabilités domestiques. Durant tout le temps qu’ils passèrent ensembles, il durent endurer beaucoup de luttes spirituelles et des turbulences propres à ceux qui servent et conduisent avec fermeté et fidélité l’oeuvre du Seigneur. Le 9 février 2008 la soeur Ester s’est endormie dans le Seigneur.

En 1975, le frère Dong reçut la mission de l’Esprit d’aider les églises au Brésil et en Amérique du Sud à invoquer le nom du Seigneur et à prier-lire la Parole de Dieu afin de gagner de la vie, vivre dans l’esprit et marcher en communion avec Dieu. A cette époque il fut invité à s’occuper d’un groupe de jeunes de la ville de Riberão Preto et son sentiment principal dans ce lieu était de les amener à invoquer le nom du Seigneur. Les églises ont fait l’expérience d’un renouveau spirituel très grand à partir de cette époque. Comme fruit de ce labeur envers le Seigneur, il y a actuellement plus de trois milles églises érigées en Amérique du Sud, c’est la preuve que la mission qui avait été reçue provenait de l’Esprit.

Une autre caractéristique marquante de ce serviteur de Dieu est d’aider les églises à non seulement écouter et apprécier la Parole de Dieu, mais aussi à la pratiquer, à l’appliquer quotidiennement et à la divulguer à d’autres personnes. Ainsi, en donnant de l’importance au nom et à la Parole du Seigneur, les églises qui reçoivent cette aide se réjouissent de la réalité de l’église en Philadelphie, le modèle d’église normale mentionné par l’apôtre Jean dans le livre d’Apocalypse (3:7-13).

Depuis 40 ans, année après année, ce serviteur du Seigneur a donné des conférences bibliques au niveau régional, national et international dans toutes l’Amérique du Sud et dans d’autres continents lorsqu’il est invité. Sa plus grande charge est d’aider les fils de Dieu à se préparer pour hâter la venue du Seigneur par la propagation de l’évangile du règne (2 Pi 3:9, 12; Mt 24:14). Toute sa vie et son ministère sont dominés par cette vision. Durant les innombrables voyages qu’il a effectué à travers les pays, il dit toujours que « Christ est notre vie, et l’église est notre façon de vivre; promouvoir la venue du Seigneur est notre mission et régner avec lui est notre but ». Pour accomplir cette charge et correspondre aux intérêts divins, il a aidé des fils de Dieu à prendre la Parole comme un aliment et non pas comme une simple connaissance.

Afin d’enregistrer et de divulguer les précieuses révélations dispensées par l’Esprit à ce serviteur de Dieu la maison d’éditionÁrvore da Vida à a commencé à publier les messages de ses conférences en livres. Il y a déjà plus de 100 titres produits et distribués à large échelle dans les langues suivantes: portugais, espagnol, anglais, allemand, italien, français et coréen. Une des publications dont il est l’auteur et qui aide beaucoup les fils de Dieu à marcher et à vivre dans l’esprit est la « Nourriture Quotidienne », un livre de méditations quotidiennes bimensuel qui possède aujourd’hui plus de 40’000 abonnés.

La mission qui brûle dans le coeur de notre frère Dong au long de ces années, est d’augmenter la sphère du règne de Dieu sur terre, et il fait cela en coopérant avec l’établissement du témoignage de l’unité des fils de Dieu dans chaque ville. Pour propager l’oeuvre du Seigneur sur la terre, l’Esprit, à travers le frère Dong, a créé des instruments efficaces comme l’Estancia Árvore da Vida – un espace extraordinaire pour des évènements qui a une capacité de 10 000 personnes, où sont données des conférences internationales; la maison d’éditionÁrvore da Vida – maison qui publie des livres dont elle est elle-même l’auteure, le journal Árvore da Vida – qui a pour but de proportionner la Parole à tous les enfants de Dieu par des articles dirigés envers des adultes, des jeunes, des couples, des parents et leurs enfants. Les coopératives de colporteurs – centres de divulgations et de distributions de livres aux colporteurs et aux églises installées dans plusieurs régions du Brésil. Le CEPPE – Centre de Perfectionnement pour la Propagation de l’Evangile et pour les colporteurs – des frères et des soeurs qui amènent de la nourriture spirituelle aux enfants de Dieu par la parole écrite, et par le projet Expolivro Árvore da Vida, c’est-à-dire un bus-librairie-bibliothèque qui voyageait à travers l’Amérique du Sud en amenant la parole de Dieu d’une façon simple et pratique. Au Brésil, ces bus ont parcouru toutes les capitales et les villes principales.

Un jour, une fois que le frère Dong Yu Lan avait fini de manger avec ses coopérateurs, il prit une serviette et écrivit dessus trois paires de caractères chinois qui signifient vision, propagation et innovation. Ceux qui l’accompagnent savent que son ministère ne s’accorde jamais à ce qui est traditionnel, conventionnel. Au contraire, il cherche toujours de la lumière de la part du Seigneur pour avoir une nouvelle révélation de la Parole. La caractéristique de ce qui est innovant est très forte dans sa trajectoires chrétienne, justement parce qu’il ne s’adapte pas à la structure spirituelle obtenue avec les nombreuses expériences et années de vie avec le Seigneur. A travers ses paroles et ses attitudes, Dong Yu Lan démontre qu’il est toujours en avance sur son temps. La vision du règne et la mission subséquente de prêcher cet évangile à tous l’amène à chercher à avoir une communion toujours plus intense avec Dieu. C’est ainsi qu’il y a un peu plus de quatre ans, un outil merveilleux lui a été révélé pour faciliter et hâter le contact avec les personnes à travers la parole imprimée: le Bookafé, qui signifie livres qui mènent à la foi.

Dong Yu Lan possède aussi un autre nom qui lui a été donné par son père au début de ses études: Dong Mao Yi. Ce qui est intéressant c’est que ce dernier nom décrit très bien sa personnalité. « Mao » signifie splendide, grandiose et majestueux. « Yi » signifie résolu, décisif, ferme, persistant, persévérant ou résistant. Le premier caractère fait un bon portrait de sa personne qui a un élément différent, qui voit grand, qui n’est pas médiocre et qui possède un air majestueux. Le second caractère définit bien les caractéristiques d’un entrepreneur, déterminé et résolu, qui n’hésite pas quand il est convaincu de ce que Dieu veut, et même en proie à des difficultés il persiste, persévère, ce que les gens confondent bien souvent avec de la désobéissance. Il possède ce que tout entrepreneur connu a besoin d’avoir: de la résistance, c’est-à-dire la capacité de supporter les difficultés jusqu’à épuiser toute sa force. Ces caractéristiques ont été très utiles pour Dieu dans Son oeuvre.

Bibliographie

Entre les livres ayant pour auteur le frère Dong Yu Lan, nous soulignons les suivants: Succès et fracas d’un leader, Le salut d’une société en crise – livre de Juges; Que ton règne vienne – Evangile de Matthieu; Un serviteur fidèle et prudent; La promesse de vie et la récompense du règne; Daniel – le destin du gouvernement humain; La vision du tabernacle; Le caractère de l’homme de Dieu; Un homme selon le coeur de Dieu; La plus grande souffrance de Jésus; Le Progrès Spirituel; La venue du Seigneur est proche; L’objectif de Dieu: le règne; Notre vision et notre mission; Les dangers du bon côté de l’âme et Comment extraire de la vie de la Bible? Ces ouvrages sont tous publiés par la maison d’édition Árvore da Vida.